2017…. Une seule ambition pour L’institut de Coopération Internationale  : « Renforcer les capacités professionnelles des acteurs de la solidarité ».

2017…. Une seule ambition pour L’institut de Coopération Internationale  : « Renforcer les capacités professionnelles des acteurs de la solidarité ».

L’ICI s’engage pour« Renforcer les capacités professionnelles des acteurs de la solidarité » (Bénin 2014)

Pour cet unique objet, trois publics cibles sont clairement identifiés et tous les efforts de notre centre de formation se concentrent sur eux.

 Les citoyens français (ou Européens) qui s’intéressent au secteur de l’Action Humanitaire

De la simple découverte de l’action humanitaire jusqu’à la réorientation professionnelle dans le monde des ONG internationales, l’ICI a mis en place un système de formation « à tiroir » souple qui permet à chacun de suivre le module dont il a besoin et qui, le plus important, correspond à son projet d’orientation dans le secteur de l’humanitaire.  Environ 50 personnes par an bénéficient des parcours de formation de l’ICI. Enfin, en 2017, l’ICI mettra à la disposition du grand public un programme de formation à distance en « @Learning ». Cela permettra à un plus grand nombre de bénéficier d’une formation et d’une mission d’application pratique dans un pays en développement.

 Les jeunes des quartiers en situation difficile face à l’emploi.

Depuis 5 ans, en partenariat avec les collectivités locales françaises, l’Institut de Coopération Internationale propose aux missions locales des zones sensibles du sud francilien le programme «OTELCO », en vue de renforcer les capacités des jeunes à entrer dans le monde professionnel en France. Pour cela, l’ICI utilise l’action humanitaire comme un moteur de mobilisation et de découverte professionnelle. Chaque année, 25 à 30 jeunes suivent ce parcours d’insertion par l’humanitaire d’une durée de 5 mois qui emmène chacun d’entre eux dans un pays en voie de développement. Le bilan à date est très positif car au-delà de la « transformation » des jeunes, 60% d’entre eux trouvent une orientation durable et stable, en formation ou en entreprise.

 Les acteurs du Sud

Ce devrait être une priorité des ONG internationales mais force est de constater que cette démarche de formation des acteurs locaux du développement des pays du Sud est encore insuffisante. Pourtant, ceux qui sont les premiers acteurs de l’aide au développement sont les acteurs locaux. L’ICI a donc fait le choix de se lancer dans une action de formation en faveur ONG et structures nationales dans les pays du Sud. Le Mali est le premier pays concerné pas cette démarche. L’institut s’est lancé, depuis 3 ans avec des partenaires privés et publics, dans un projet de formation des artisans Maliens et cette année plus particulièrement, des jeunes du Nord (Tombouctou) pour le développement économique par l’artisanat. A terme, l’ICI souhaiterait former à la gestion de projet mais plus globalement au renforcement des capacités professionnelles, un plus grand nombre d’acteurs du développement local (ONG, micro entreprises, coopératives féminines, association de jeunes, chambres consulaires,  …). Prochain pays d’action de l’ICI dans ce domaine, la République Centrafricaine (RCA).

Et des collaborations avec des structures prestigieuses :

L’Institut, toujours dans la même logique de former les futurs acteurs de la coopération, a répondu en France, à la proposition de collaboration de trois structures prestigieuses :

Science Po St Germain : L’ICI porte la formation des 2èmes années sur le cursus coopération internationale et organise les stages internationaux en PED pour les 3 années.

Coopération décentralisée des Yvelines. Il s’agit de former les acteurs de coopération du département qui sont engagés dans l’aide au développement. Ce sont principalement des associations départementales animée pour   la plupart par des citoyens français issues de l’immigration et qui souhaite développer plus efficacement les pays d’origines. C’est une demande de l’YCID, Yvelines Coopération Internationale et Développement.

Médecins du Monde enfin, a demandé à l’ICI de porter la formation des collaborateurs de MDM qui deviendront chef de projet ou chef de mission dans un pays en développement ou en France. L’ICI organise donc, en 2017, la PAD « Préparation Au Départ » des salariés ou volontaires de MDM.

Partagez cet articleShare on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn11Tweet about this on TwitterEmail this to someone