Agnès 4 mois, en stage humanitaire en urgence à Haïti

Agnès 4 mois, en stage humanitaire en urgence à Haïti

Donner plus de sens à mon travail par un engagement humanitaire

Après quelques années d’expatriation dans le secteur des travaux publics, j’ai travaillé pendant onze ans dans un grand groupe français du secteur du transport. Je suis également engagée depuis de nombreuses années dans le domaine associatif. L’envie de repartir à l’étranger, d’en faire plus et différemment, de donner plus de sens à mon travail par un engagement humanitaire plus durable me tenait à cœur depuis longtemps.

J’ai donc profité d’un plan de départ volontaire proposé par mon entreprise pour me lancer dans le programme de reconversion dispensé par l’I.C.I.

L’entretien préalable de sélection a été décisif puisqu’il m’a permis d’avoir la confirmation de la faisabilité de mon projet de reconversion, notamment grâce à l’expertise de l’I.C.I en matière de besoins de recrutement du secteur.

Lors du bilan d’orientation nous avons fait le point sur mes forces et mes faiblesses, ainsi que sur les compétences que je devais mettre en avant sur mon CV afin d’adapter mon savoir-faire acquis dans le privé à celui recherché dans l’humanitaire. J’ai trouvé cette étape très utile car elle m’a permis de faire le point sur ce que je savais faire et comment je pouvais le vendre dans le cadre de la recherche d’une mission, mais aussi d’un emploi dans l’avenir.

Pendant la formation ACP, je me suis rendue compte des besoins spécifiques liés à l’humanitaire malgré mon expérience préalable de la gestion de projets. De plus, l’apprentissage du vocabulaire et des acteurs de la solidarité internationale ont été très bénéfiques puisqu’ils m’ont permis une meilleure compréhension sur place à tel point que les opérationnels était étonnés d’apprendre qu’il s’agissait de ma première mission sur le terrain.

Stage humanitaire en urgence :  reconstruction de quartier à Port-au-Prince en Haïti

Je suis ensuite partie en Haïti avec Solidarités International pour une mission de stage humanitaire en urgence de 4 mois dans le cadre d’un projet de reconstruction de quartier à Port-au-Prince. Il s’agissait d’identifier le schéma décisionnel et fonctionnel des différentes institutions et ministères concernés par le projet, de créer une relation de confiance avec ces institutions et de passer petit à petit le relais aux opérationnels. Je suis très satisfaite d’avoir pu utiliser mes compétences pour cette mission qui correspondait parfaitement à mes valeurs. Elle m’a aussi permis de valider l’adaptabilité de mon parcours professionnel à celui de l’humanitaire, et de justifier d’une première expérience indispensable pour poursuivre dans ce milieu qui ne déroge pas à la règle du marché du travail où l’expérience est essentielle.

Mon objectif étant de devenir Chef de mission, je compte repartir prochainement afin d’acquérir l’expérience nécessaire pour progresser dans mon nouveau parcours professionnel. Grâce à la pertinence de ce stage, je suis tout à fait confiante sur la concrétisation de ce projet.

Agnès

Partagez cet articleShare on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn4Tweet about this on TwitterEmail this to someone